À propos - Le Marché Végétarien

  • Groupe Epicia
  • Jardin Mobile
  • Jardin du Mont
  • Le Marché Végétarien
  • Corneau Cantin

Une tradition de fraîcheur

1977 - La naissance du concept

Le fondateur, M. Michel Lapierre, ouvre sa fruiterie d’à peine 2 000 pieds carrés à l’angle des rues Deragon et Principale à Magog.

 

1979 - L’expansion

Vu l’immense succès de la première succursale, M. Lapierre procède à l’ouverture d’une deuxième succursale sur la rue King Est, à Sherbrooke.

 

1982 - Davantage de croissance

C’est alors que le célèbre Marché Végétarien à l’angle des rues King Ouest et Jacques-Cartier voit le jour au grand bonheur de la population.

 

1985 - La Mauricie

Une autre fruiterie ouvre alors ses portes à Trois-Rivières, sur la rue Des Forges.

 

1987 - De l’autre côté de la ville

Afin de bien desservir le secteur géographique, le fondateur inaugure une nouvelle succursale sur le Boulevard Thibault, au Cap-de-la-Madeleine.

 

1996 - Presque 10 ans plus tard

Une décennie plus tard, c’est au tour de la ville de Victoriaville de recevoir ce concept.

 

2003 - La dernière

L’ultime succursale du Marché Végétarien a finalement vu le jour quelques années plus tard, à Drummondville, de façon à bien desservir la région centriquoise.

 

2009 - Passation des pouvoirs

Après 30 ans de gestion, M. Lapierre vend son entreprise à la Corporation financière Champlain, une société de placements privés.

 

2009 - Les premières acquisitions

En octobre 2009, Le Marché Végétarien achète les deux magasins Les Arpents Verts dirigés par la famille Riendeau à Saint-Hilaire et à Beloeil.

 

2010 - Encore plus d’acquisitions

La famille du Végétarien s’agrandit avec l’achat de deux commerces situés à Granby qui évoluent sous le nom de Jardin du Mont.

 

2011 – Le Groupe Épicia voit le jour

En avril 2011, Le Marché Végétarien inc. fusionne avec Le Jardin Mobile inc. pour créer le Groupe Épicia, la plus grande chaîne de fruiteries et d’épiceries spécialisées au Québec.

 

2012 - Fermeture de la succursale de Cap-de-la-Madeleine

À l’été 2012, le magasin de Cap-de-la-Madeleine cesse ses opérations. Depuis les rénovations de cette succursale en 2007, plusieurs facteurs ont rendu les opérations difficiles dont la réfection du boulevard Thibault, le départ du concessionnaire boucherie et la modification du tissu commercial. À la suite d’analyses financières exhaustives, c’est avec regret que la décision de fermer ce magasin a été prise considérant qu’il s’agissait de l’ultime solution vu l’absence de rentabilité.

 

2012 – Rénovation de la succursale coin King et Jacques-Cartier

Le magasin de Jacques-Cartier a subi une étonnante cure de rajeunissement du 19 au 28 novembre 2012 grâce à un investissement majeur de 1,5 million de dollars. Le Marché Végétarien, coin King et Jacques-Cartier, est le premier à avoir ce concept avant-gardiste au Groupe Épicia. En plus de répondre à nos plus hauts critères de qualité, de fraîcheur et d’excellence, ce concept unique nous permet de demeurer à coup sûr « le magasin destination en alimentation » par excellence en Estrie.

 

2015 – Restructuration du Groupe Épicia

En janvier 2015, à cause de la concurrence accrue dans le domaine de l’alimentation ainsi qu’une conjoncture économique largement défavorable, le Groupe Épicia annonce la restructuration de ses activités. Des magasins sont fermés dont Le Marché Végétarien de Drummondville et celui de Victoriaville. Cette démarche permettra de relancer et d’assurer la continuité de l’entreprise.